Rachetée par le géant de l’énergie Eaton, la jeune pousse vaudoise Green Motion, spécialisée dans le système de recharge électrique, vise l’international. Le patron de cette dernière, François Randin, affirme avoir trouvé un partenaire à la hauteur des ambitions de l’entreprise.

(François Randin, en juin 2019. — © Eddy Mottaz/Le Temps)

(François Randin, en juin 2019. — © Eddy Mottaz/Le Temps)

Téléchargements